Comment bien nourrir son chien

« Que ton aliment soit ta première médecine », Hippocrate (460-377 avant JC)

Les besoins alimentaires du chien varient selon les étapes de la vie (croissance, âge adulte, troisième âge), son activité (niveau d’exercice physique), son format et son état de santé.

Une alimentation équilibrée doit apporter au chien, et ceci à chaque repas, tous les nutriments indispensables au bon fonctionnement de son organisme.

En effet, certains nutriments participent à la prévention ou au traitement de diverses affections : troubles rénaux, digestifs, obésité, diabète, infections urinaires, problèmes articulaires….

Les effets d’une alimentation déséquilibrée peuvent être visibles rapidement (problèmes digestifs), d’autre peuvent apparaître à plus long terme (problèmes cardiaques, osseux, troubles rénaux...etc).

Le chiot

Les besoins alimentaires du chiot sont différents de ceux de l’adulte en qualité comme en quantité. Sa ration doit notamment contenir plus de protéines, de glucides et de minéraux. Sa teneur en calcium et en phosphore doit permettre la croissance du squelette.

Le format du chiot conditionne sa vitesse de croissance et donc ses besoins alimentaires.

De cette manière, un aliment adapté pour un chiot chihuahua ne le sera pas forcément pour un chiot Saint Bernard, et inversement.

La ration quotidienne de votre chiot devra être divisée en 3-4 repas les premières semaines pour arriver à 3 puis 2 repas par jour lorsqu’il aura atteint la moitié de son poids adulte.

Le chien adulte

Encore une fois, le format de votre chien conditionne ses besoins alimentaires.

Plus le chien est grand, plus le besoin énergétique par kilo diminue.

Cependant, dans les aliments pour chiens de grandes races, l’augmentation de la densité énergétique permet de diminuer le volume de la ration journalière , ce qui optimise la digestion et diminue les risques de dilatation-torsion de l’estomac, urgence majeure frappant surtout les chiens de grandes races.

La ration quotidienne de votre chien adulte devra être divisée en 1 à 2 repas par jour, en fonction encore une fois de sa taille.

Le chien senior

Les besoins alimentaires du chien âgé diffèrent de ceux de l’adulte. Il bouge moins, sa masse musculaire diminue.

Les aliments pour chiens seniors ont généralement une teneur élevée en fibres (pour assurer un bon transit) et en vitamines (particulièrement C et E, anti-oxydantes, qui luttent contre le stress et le vieillissement cellulaires). Ils contiennent également moins de protéines et de phosphore afin de garantir un bon fonctionnement rénal.

Il est conseillé de distribuer un aliment pour chien âgé dès 8 ans en moyenne, âge pouvant varier selon la race (à partir de 6 ans pour les races dites géantes).

Alimentation ménagère ou industrielle ?

Ration dite ménagère (faite maison) ou aliments industriels (croquettes ou conserves) : les deux modalités conviennent à condition encore une fois de respecter les besoins alimentaires de votre chien et de s’assurer que sa ration soit équilibrée.

Ceci s’avère plus délicat avec une ration ménagère, qui devra toujours être enrichie d’un complément minéral et vitaminique adapté que votre vétérinaire pourra vous prescrire.

Ce dernier vous conseillera sur l’élaboration du régime adapté à votre chien, à préparer avec des matières premières (viande, légumes, céréales) de qualité et selon des proportions précises.

Les aliments industriels ont l’avantage d’être prêts à l’emploi et contiennent tous les nutriments nécessaires à la bonne santé de votre chien.

Cependant, la qualité peut fortement varier d’un aliment à l‘autre, n’hésitez donc pas à demander conseil à votre vétérinaire qui pourra vous guider parmi la pléthore de marques qui existent à l’heure actuelle.

Les aliments à proscrire !

Le chocolat : il peut provoquer des troubles cardiaques, respiratoires et nerveux mortels.

200 grammes de chocolat noir peuvent tuer un chien de la taille d’un cocker.

L’oignon et l’ail : ils sont néfastes aux globules rouges du sang.

Le raisin frais ou sec : il peut entraîner des troubles rénaux et digestifs graves.

Le lait de vache : inadapté aux besoins du chiot comme substitut au lait maternel, il est aussi très souvent mal digéré chez le chien adulte et peut provoquer des troubles digestifs comme des diarrhées.

Les aliments pour chats : trop riches en protéines, voire en sel, qui peuvent aggraver des affections rénales ou cardiaques déjà présentes ou bien les favoriser.

Le sucre, les gâteaux…tout ce que nous mangeons nous : ils peuvent faire prendre du poids à votre chien ( 1 petit beurre pour un chien de 3 kg équivaut à un paquet entier de petits beurres pour un homme !).

De plus, la ration du chien n’a nul besoin de varier chaque jour , il se satisfera d’une ration équilibrée pourvu qu’elle corresponde à ses besoins.

Nos articles
Suivez-nous
Archive
  • Facebook Basic Square

290 chemin de la plaisse

Le Bourget du Lac, 73370

vetolac.clinique@gmail.com

© 2020 Design | Enrico Ghiberto

Tout droits réservés VetoLac

Clinique Vétérinaire VetoChamnord www.veterinairechamnord.com

Spa Savoie www.spa-savoie.com

Chien perdu ou trouvé : filalapat.fr

Test google
  • facebook
  • Google+ Clean
  • Instagram Clean