top of page

Le coup de chaleur chez le chien

Fléau de l’été, le phénomène du coup de chaleur entraîne la mort de nombreux chiens chaque année.

Les conseils qui suivent sont bien évidemment valables pour nos amis les chats mais ces derniers sont moins touchés, du fait qu’ils soient beaucoup moins transportés que nos toutous !

carlin glace-1.jpg

Comprendre :



golden_rivière.jpg

Un œdème cérébral peut alors apparaître en raison d’une défaillance du système de thermorégulation de l’organisme qui est chargé de maintenir cette même température à 38-38,5°C.

Les chiens à face plate, les insuffisants cardiaques ou respiratoires sont prédisposés.

Le chien ne transpire pas comme nous, il ne peut le faire que par le biais de ses coussinets et régule sa température interne en haletant.


Symptômes :


Les symptômes sont l’élévation de la température interne, une respiration rapide et difficile, une augmentation du rythme cardiaque et une cyanose des muqueuses : au lieu d’être normalement roses, la langue et les gencives deviennent bleues par le manque d’oxygénation du sang.

Le chien peut également présenter des vomissements, de la diarrhée, des tremblements, des convulsions, voire tomber dans le coma sans prise en charge rapide.


Comment réagir :


Placez immédiatement le chien dans un lieu frais à l’abri du soleil.


Refroidissez sa nuque avec un peu d’eau froide ou en y maintenant une serviette humide ou contenant des glaçons.


S’il peut boire, proposez lui de l’eau fraîche et laissez le boire de petites quantités à la fois.


Si vous pouvez mettre le chien dans une baignoire, refroidissez le progressivement en le douchant pour abaisser sa température corporelle sans provoquer une vasoconstriction périphérique (resserrement des vaisseaux sanguins périphériques).

Douchez votre chien à l'eau tiède pendant 5 à 10 minutes, puis passez à de l'eau fraîche puis froide pendant encore 10 minutes et vérifier la température régulièrement à l’aide d’un thermomètre. Si elle retombe à 39°C en un quart d’heure, vous pouvez arrêter de rafraîchir le chien.